Une solution LAPI pour faciliter la surveillance et l’étude du stationnement

Solution LAPI Exyzt

Exyzt propose aux collectivités un système LAPI innovant et compatible avec la CNIL. La Lecture Automatisée des Plaques d’Immatriculation par caméra mobile permet en effet de faciliter le travail des polices municipales et autres agents de contrôle du stationnement.

Pourquoi choisir Exyzt comme fournisseur de solution LAPI ?

Notre système LAPI est fiable et autonome. On peut facilement l’embarquer dans un véhicule ou l’installer sur un gyropode (Segway), une bicyclette, etc.

De plus, il est intégré à notre application StaDe sur smartphone. Les agents peuvent ainsi directement émettre un Forfait de Post-Stationnement (FPS) à partir de leur terminal de contrôle relié à la caméra LAPI.

En dehors de la surveillance du stationnement, les collectivités peuvent également utiliser le système LAPI pour établir des statistiques d’occupation par rue ou par quartier. Cela permet ainsi de développer une aide au stationnement prédictif via un observatoire du stationnement.

Nous avons  baptisé notre solution LAPI « GAPI », pour Géolocalisation Automatisée des Plaques d’Immatriculation.

Fonctionnement du LAPI Exyzt

Schéma LAPI Exyzt

La caméra LAPI récupère le numéro de la plaque d’immatriculation et interroge le serveur de tickets en temps réel. Celui-ci renvoie une réponse positive ou négative (ticket valide ou ticket non valide).

Cette réponse apparaît, également en temps réel, sur un ordinateur, une tablette ou sur un smartphone. La plaque s’affiche en vert si le véhicule dispose d’un ticket dématérialisé en règle, et en rouge dans le cas contraire.

L’agent assermenté peut alors émettre un PVe ou un avis de FPS directement.

Le matériel utilisé

Caméra LAPICaméra LAPI Exyzt

Exyzt utilise la caméra Picopak de Survision, entreprise spécialisée dans l’identification de véhicules par vidéo. Facile à transporter, à configurer et à utiliser, le Picopak est le capteur LAPI le plus compact et le plus léger de la gamme Survision. Il est à toute épreuve en situation de mobilité.

  • La lecture des plaques se fait entièrement dans le capteur.
  • Le capteur ajuste automatiquement ses paramètres de prise de vue et d’éclairage afin de fournir une performance optimale quelles que soient les conditions (en mouvement ou non).
  • Les données recueillies sont transmises par le capteur via un câble IP au terminal de traitement (tablette, PC…).
  • Un flux vidéo ou une image en temps réel au format MPEG ou JPEG ainsi que des données supplémentaires (pays d’origine, taux de confiance) sont également fournis.
  • Dimensions (mm) : 67 (L) x 78 (P) x 116 (H) – Poids : 0,640 kg
  • Distance de lecture : 2 à 12 mètres (zoom pilotable)
  • Largeur de couverture : jusqu’à 3 mètres
  • Compatible pour l’ensemble des formats de plaques d’immatriculation
  • Fonctionnement jour et nuit grâce à l’infrarourge

 

 GPS

Exyzt a choisi un GPS GlobalSat G-Star IV, qui est très compact. Il s’agit d’une pastille de 5 cm de diamètre qui se fixe facilement sur toute surface métallique grâce à son aimant. Ce GPS est alimenté via USB et par conséquent consomme très peu. Il offre une grande précision et rapidité d’exécution.

 

Raspberry Pi

Pour le traitement de l’information (le “boîtier GAPI” du schéma ci-dessus), Exyzt a opté pour un Raspberry Pi 3 modèle B. Il s’agit du plus petit ordinateur du marché actuel, réduit à sa plus simple expression.

 

Boîtier conteneur / alimentation

L’ensemble des composants – Raspberry Pi, batterie, connecteurs – est intégré dans le boîtier Survision (voir photo ci-contre) pour un fonctionnement autonome de notre solution LAPI. Le boîtier dispose d’un témoin de niveau de charge.

 

 

 

Interfaces LAPI

Contrôle du stationnement

Notre module GAPI s’intègre parfaitement dans notre solution StaDe-FPS. Les plaques contrôlées s’affichent en temps réel (images test ci-contre).

Observatoire du stationnement

L’application LAPI peut aussi être installée sur n’importe quel smartphone ou tablette Android à des fins d’analyse du stationnement.

Les plaques capturées apparaissent au fur et à mesure, sur un fond rouge clair pour les véhicules ne disposant pas de ticket valide, sur un fond vert pour les véhicules en règle.

 

 

Sur ordinateur

Les positions de la caméra LAPI s’affichent en temps réel dans l’interface web. Elles sont matérialisées par de petits ronds sur la carte.

Les résultats des contrôles sont retournés soit en rouge (pour les véhicules ne disposant pas de ticket valide) soit en vert.

Respect de la loi et des recommandations de la CNIL

Conformément à l’article 10 de la loi Informatique et Libertés, le LAPI ne peut être utilisé que dans le cadre du pré-contrôle. Les forfaits de post-stationnement ne peuvent être émis directement par le système. En effet, un agent doit physiquement émettre l’avis de FPS.

Exyzt suit les recommandations de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) du 14 novembre 2017. Ainsi, notre solution LAPI collecte uniquement les plaques d’immatriculation des véhicules en stationnement et les données relatives à la date, l’heure et à la géolocalisation. Nous ne collectons aucune autre donnée (image ou donnée personnelle). Les plaques ayant fait l’objet d’un paiement du FPS sont supprimées de la base automatiquement.

Le LAPI au cœur de StaDe

Le géoportail StaDe, pour « Stationnement matérialisé », d’Exyzt est un service accessible via Internet. Il s’agit d’une application de web-mapping, ou cartographie en ligne, permettant d’avoir accès à un grand nombre d’informations en temps réel concernant le stationnement sur voirie, notamment les horodateurs et les tickets virtuels.

Notre solution de FPS (forfait de post-stationnement) fait également partie de l’application StaDe. Elle peut s’interfacer avec tous les horodateurs et serveurs du marché (Parkeon, Cale, IEM et pour le paiement mobile PayByPhone, Easypark…). Elle évolue en fonction des nouvelles réglementations propres à chaque ville.

Voir également notre page dédiée à la « mobilité statique »

Article initialement publié le 11 mai 2018